Soutien psychologique en entreprise Toulouse

PSYCHOLOGUE DU TRAVAIL

Diplômée de la Chaire de psychologie du CNAM- Enseignants : Christophe Dejours et Yves Clot

Clinicienne du travail, j’interviens en entreprise pour restaurer les ressources psychiques individuelles, collectives et coconstruire avec les acteurs de l’organisation du travail des conditions favorables au « sentiment de bien faire » pour revitaliser le rapport au travail.

Je partage une conviction forte : il n’y a pas de de » bien-être » au travail sans sentiment de « bien faire » son travail.

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE – Diagnostic & accompagnement individuel en entreprise

Pourquoi un soutien psychologique individuel en entreprise ?

Pour prévenir les  risques de souffrance au travail et maintenir une bonne santé psychologique des salariés.

La mise en place d’une permanence psychologique répond aux obligations de l’employeur, responsable de la santé physique et psychologique de ses salariés (Accord National Interprofessionnel de 2008).

En proposant un lieu d’écoute professionnelle et de parole, lors d’une période de transformation ou à la suite d’un événement grave, l’entreprise donne un signe fort à ses collaborateurs de son intérêt pour leur santé et leur bien-être.

Pour qui j’interviens ?

Au sein d’entreprises clientes, j’interviens auprès de tous les collaborateurs, sur RDV, à leur initiative, en face-à-face, en toute confidentialité, en fonction de leurs besoins et difficultés.

En période difficile : réorganisation, délocalisation, fermeture, plan social, plan de départs volontaire (PDV), suicide au travail, décès, conflits, harcèlement, grèves, attentats, crises… j’interviens au sein d’une cellule de soutien psychologique, permettant aux salariés de verbaliser peurs et ressentiments, d’exprimer leurs inquiétudes, de prendre du recul et de rechercher des solutions personnelles et professionnelles.

Dans quel but ?

  • Prévenir le burn-out.
  • Accompagner les cas de harcèlement moral ou sexuel
  • Accompagner les changements personnels et professionnels.
  • Donner des conseils de santé (sommeil, addictions, hygiène de vie)
  • Détecter, s’il y a lieu, les personnes en souffrance et de les orienter au plus vite vers des lieux de soins spécialisés.
  • Informer anonymement l’entreprise des facteurs de RPS constatés..
  • Conseiller en prévention des RPS, du stress professionnel, du syndrome de stress post-traumatique et du processus d’épuisement professionnel.

De quelle manière ?

Permanence sur site par journée ou demi-journée (suivant les besoins) . En collaboration étroite avec le service de santé au travail.