Communication Non Violente Toulouse – CNV

Membre de l’AFFCNV, association française des formateurs en CNV

Genèse de la CNV

Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie clinique, a créé et développé le processus de la Communication Non Violente il y a plus de 35 ans.

Depuis son enfance, Marshall a cherché une réponse à deux questions fondamentales :

  • Si nous, les êtres humains, aimons tellement prendre soin les uns des autres, pourquoi certaines personnes génèrent-elles tant de violence et de souffrance dans leurs interactions, même avec ceux qu’elles aiment ?
  • Et, inversement, comment cela se fait-il que des personnes parviennent à rester bienveillantes, même dans des circonstances extrêmes de violentes ?

C’est à partir des réponses qu’il trouva à ces deux questions que Marshall développa la Communication Non Violente : une autre façon de penser, de s’exprimer et d’exercer son pouvoir, qui se différencie nettement de celle dont la plupart des gens dans le monde ont été éduqués à communiquer et à interagir.

« La violence, quelle que soit sa forme, est une expression tragique de nos besoins insatisfaits »
Marshall B. Rosenberg

Méthode

La Communication Non Violente (CNV) n’est pas une thérapie en soi, mais elle peut avoir des retombées thérapeutiques très intéressantes.

Il s’agit d’un outil de communication, principalement verbal, qui peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes. C’est aussi une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres.

Dans le cadre d’accompagnement individuel ou collectif, coaching, thérapie, analyse de pratique – la CNV favorise une relation de confiance et ceci avec une juste distance bienveillante.

En effet pour les psychologues humanistes, dont font partie Carl Rogers et Marshall B. Rosenberg, qui a travaillé étroitement avec Carl Rogers, c’est avant tout la qualité de la relation et d’empathie qui permet le changement.

La présence et l’écoute que propose la CNV donne accès à une compréhension profondément empathique qui soutient le patient dans sa capacité d’évolution vers plus d’autonomie. Elle l’aide à mobiliser ses propres ressources, à développer sa confiance et à mettre en œuvre le changement.

Dans le même temps la CNV permet d’installer une juste séparation de ce qui appartient à chacun pour rester dans l’empathie professionnelle et humaine sans rentrer dans la sympathie.

Dans la cadre de thérapie individuelle ou de coaching

La prise en compte de ses propres besoins et de ceux autrui et l’intention de faire passer la connexion avant le résultat, la CNV invite à rétablir l’équilibre intérieur. La reconnaissance et à la prise en considération de ses propres besoins et de son rythme conduit à une meilleure estime de soi, une diminution du stress, du « burn-out », et même de la dépression.

La spécificité de la CNV dans la relation thérapeutique est en effet de donner les moyens au patient de

  • Vérifier son intention : est-il en train d’avoir un projet pour l’autre ? et comment revenir à la neutralité bienveillante ?
  • Montrer comment témoigner une véritable empathie, repérer les obstacles, et s’accueillir quand il n’en éprouve pas d’empathie pour lui-même (l’auto-empathie).
  • Manifester son authenticité, poser des limites et demander de l’aide si besoin.
    Acquérir et s’entraîner à ces compétences contribue à la congruence et favorise la relation de confiance propice à l’évolution

En équipe, et au travail

Le fait de savoir comment s’exprimer diminue les non-dits et contribue à des relations plus fluides et plus ouvertes
L’acquisition d’une confiance dans la capacité de vivre les conflits de manière constructive renforce la cohésion et accroit la disponibilité pour garder son attention sur ce qui est à faire : la tâche, la mission, le projet.

Indication

La CNV est utilisée pour résoudre les conflits, améliorer les relations et accroître les performances dans tous les domaines de vie : l’école, le lycée, l’entreprise, les relations professionnelles, la relation parentale, le couple, la famille, les relations amicales, sociales….